C.L.E.F.S.

Collectif de Liaison et d’Echanges

sur les Familles et les Systèmes

 

Présentation

Adhérer à l'Association

Historique

Contact

Liens utiles

Newsletter

Agenda adhérents

Intervenants-Formateurs

N°Déclaration Activité :
93 84 034 95 84

 

 

Archives

 

Le mardi 6 juin 2017 (de 14h à 17h)

Conférence : Disparaître de Soi
David LE BRETON

Dormir, lire, marcher, voyager ou jardiner sont déjà des façons paisibles de disparaître de soi.

Mais il arrive parfois que l’individu, avec ses forces et ses fragilités, ne souhaite plus communiquer et n’arrive plus à se projeter. Au bout de ses ressources, sans désir, il sombre dans cet état particulier de «  blancheur  », source de conduites à risques. Pour continuer à vivre, il a besoin de disparaître un certain temps.

David LE BRETON nous expliquera pourquoi tant de gens aujourd’hui se laissent couler avec la volonté de ne plus être en prise avec une réalité extérieure dans laquelle ils ne se reconnaissent plus. Ce n’est pas une excentricité mais une expression radicale de liberté, celle du refus de collaborer à une part trop contraignante au sein du lien social.

On peut s’effacer pour mieux s’individualiser, être là sans y être, lâcher temporairement les impératifs de représentation et d’apparence.

Nous sommes tous concernés par cet état d’engourdissement passager. Cependant, il gagne de plus en plus de gens et dure de plus en plus longtemps. Il atteint tout autant les enfants (jeux vidéo, écrans, jeux d’étranglement…), les adolescents (scarifications, fugues, transes anorexiques…), les adultes (dépression, burn-out, alcool, toxicomanies…) et les plus âgés (démences de type Alzheimer ou apparentées). Avec des sentiments de séismes sensoriels perçus comme agréables ou l’impression d’être à la hauteur de comportements peu communs, l’usager imagine qu’il devient vraiment lui-même.

 

Lors de cette conférence, fondant son propos sur une approche sociologique associée à un regard psychologique, l’auteur nous expliquera comment ces comportements gomment une souffrance et colmatent un manque à être. Les enjeux de cette conscience a- minima seront abordés de façon théorique avec l’occasion d’y trouver des applications cliniques.

 

David LE BRETON est

Professeur de sociologie à l’université de Strasbourg. Membre de l’Institut Universitaire de France. Membre de l’Institut des Études Avancées de l’université de Strasbourg (USIAS). Auteur notamment sur ce thème de Disparaître de soi. Une tentation contemporaine (Métailié), Du silence (Métailié), Marcher. Éloge des chemins et de la lenteur (Métailié), Anthropologie du corps et modernité (PUF).