C.L.E.F.S.

Collectif de Liaison et d’Echanges

sur les Familles et les Systèmes

 

Présentation

Adhérer à l'Association

Historique

Journées d'études

Contact

Liens utiles

Newsletter

Agenda adhérents

Intervenants-Formateurs

N°Déclaration Activité :
93 84 034 95 84

Les documents diffusés par Philippe Compagnone lors des journées d'études sont à la disposition des participants (pour leur usage personnel). Merci d'adresser votre demande par email

 

 

Archives

Le jeudi 12 avril 2018

Enfants exposés aux violences conjugales
Chantal ZAOUCHE GAUDRON

L’objectif de cette intervention est d’accorder une attention particulière à l’enfant, sachant que la préoccupation pour l’enfant non seulement victime, mais aussi témoin de ces violences (dans 40 à 80% des cas) est d’apparition récente, notamment en France. La notion «  d’enfant exposé  » est le terme que l’on emploie à l’heure actuelle pour rendre compte de la multiplicité des situations auxquelles il est confronté. Les conséquences désastreuses des violences conjugales repérées dans la littérature scientifique sont nombreuses, et les effets délétères que l’on rencontre sont comparables à ceux mieux connus de la maltraitance. Ainsi, plusieurs études indiquent des symptômes de stress post-traumatique et un état de santé médiocre. Toutes font état d’une adaptation sociale difficile avec des troubles du comportement. Le fonctionnement affectif est affecté par des troubles émotionnels et des relations d’attachement insécurisées, de même le développement cognitif s’avère perturbé. Conflits de loyauté, enfants otages, parentification sont autant d’éléments à prendre en compte quand on examine le développement psychologique des enfants exposés aux violences conjugales, tout comme la question sensible de la possible reproduction transgénérationnelle.

Cette présentation se nourrira de données de la littérature nationale et internationale et sera illustrée par deux volets complémentaires.

Pour le premier, dès 2006, dans le cadre de la société de production Les films du Poisson, Emmanuelle Millet a rassemblé autour d’elle neuf réalisatrices et réalisateurs pour aborder, de façon contrastée et complémentaire, cette problématique des violences conjugales aux lourdes conséquences psychiques et sociales. Dix courts métrages de 3 minutes chacun ont été réalisés, sous le titre générique Dix films pour en parler. Ces créations permettront de décliner certains aspects théoriques et cliniques concernant les violences conjugales qu’ils recèlent.

Pour le second volet, en raison du peu d’actions réalisées afin de sensibiliser les professionnels à l’identification des troubles des enfants liés aux violences conjugales, une recherche avec l’association Animação a été entreprise. Le logiciel Gepetto de marionnettes virtuelles qu’ils ont conçu permet aux enfants de créer leurs personnages en 3D puis de les manipuler comme des marionnettes afin de raconter leurs propres histoires. Il a été utilisé, pour cette étude, par ses concepteurs Jean-Jacques Flores et Céline Jaspart, en collaboration avec Olivia Paul, psychologue et doctorante, auprès d’enfants de deux écoles maternelles de Toulouse. Des scénettes ont ainsi été conçues par les enfants avec l’accord des écoles et des familles afin de connaître leur point de vue et leur perception de ce que pourraient signifier des violences au sein de la famille et quelques-unes de ces productions seront présentées.

Les temps d’échanges et de débat seront privilégiés tout au long de l’intervention.

Chantal ZAOUCHE GAUDRON est 
professeure de psychologie de l’enfant à l’université Toulouse Jean Jaurès. Au sein de l’UMR LISST-Cers, elle poursuit ses recherches sur le développement social, affectif et genré du jeune enfant au sein de sa famille et des structures d’accueil de la petite enfance, ainsi que sur les contextes dans lesquels l’enfant grandit (accueil familial, conditions de vie défavorisées, exposition aux violences conjugales, prématurité, familles plurielles : monoparentales, résidence alternée, homoparentale, famille recomposée…).
Elle est responsable du Groupement d’Intérêt Scientifique «  Bébé, petite Enfance en COntextes  » (BECO) http://beco.univ-tlse2.fr

Auteure et co-auteure de plusieurs ouvrages récents  :
- Neyrand, G. & Zaouche Gaudron, C. (2014) (Eds). Le livre blanc de la résidence alternée, Penser la complexité. Toulouse  : Eres.
- Vinay, A. & Zaouche Gaudron, C. (2017). Psychologie de la famille. Paris  : Dunod.
- Zaouche Gaudron, C. (2015). Le développement social chez l’enfant. Paris  : Dunod, PsychoSup (3ème réédition).
- Zaouche Gaudron, C. (2017). Enfants de la précarité. Toulouse  : Eres.
- Zaouche Gaudron, C., Flores, J-J., Jaspart, C. Paul, O. & savard, N.  (2016). Exposés aux violences conjugales  : les enfants de l’oubli. Toulouse  : Eres.

N° Déclaration Activité : 93840349584 - N° Siret : 432 625 267 00021 - N° APE : 9499 Z