C.L.E.F.S.

Collectif de Liaison et d’Echanges

sur les Familles et les Systèmes

 

Présentation

Adhérer à l'Association

Historique

Contact

Liens utiles

Newsletter

Agenda adhérents

Intervenants-Formateurs

N°Déclaration Activité :
93 84 034 95 84

 

 

Archives

 

Les mercredi 23 et jeudi 24 mars 2016

Traumatisme : Impacts sur l'enfant et la famille, Approche EMDR et systémique - Michel Silvestre

«  Traumatologists are often blind to familial consequences and famologists are often blind to the traumatic consequences  » (Figley, 2004). Les traumatologues sont souvent aveugles aux conséquences familiales et les thérapeutes familiaux sont souvent aveugles aux conséquences traumatiques...

Les situations traumatiques complexes comme celles des violences domestiques nous ont appris à penser le trauma comme une blessure de multi niveaux  : individuel et relationnel et confrontés avec la nécessité de mettre en œuvre un modèle complexe de traitement intégratif pouvant répondre à ce type de situations.

Nous montrerons le cheminement vers une pensée complexe éclairant différemment la pratique clinique et s'ouvrant sur une approche thérapeutique intégrative, contextuelle entre deux paradigmes de linéarité et de circularité.

Nous définirons une telle démarche intégrative comme l'incorporation de plusieurs points de vue dans un ensemble plus vaste de pensée et d'action permettant de rendre compte au plus près de la complexité d'une situation. Précisons que nous entendons par démarche intégrative, une approche au sein de laquelle deux points de vue peuvent s'articuler dans une cohérence, et non pas dans un mélange informe. Il s'agira de l'intégration de deux épistémologies et de leurs déclinaisons méthodologiques respectives autour d'informations provenant d'éléments de diagnostique individuel et relationnel.

Ces informations nous permettant d'articuler les notions de perspective développementale de l'enfant, d'attachement, de résilience, de dynamique familiale et de répétition de processus intergénérationnel afin de rendre compte de la richesse du comportement d'un enfant en interaction avec les membres de sa famille.

Ainsi, l'intégration de deux paradigmes, comme celui de la thérapie familiale systémique et de la thérapie EMDR, participera à la construction d'un ensemble thérapeutique plus vaste ou se croiseront l'axe synchronique, horizontal des patterns familiaux, dans l'ici et maintenant et l'axe diachronique, vertical de l'histoire individuelle de chacun, en particulier de l'enfant en souffrance. Ces balayages horizontaux et verticaux nous permettront d'appréhender les blessures actuelles traumatiques individuelles et les blessures du lien ainsi que d'autres plus anciennes qui peuvent avoir été réactivées par l'incident traumatique.

Le rôle du thérapeute s'en trouve redéfini, devenant l'élément, qui de par sa position méta, sa priorité au regard relationnel sur le regard individuel dans un respect de la hiérarchie des niveaux logiques, aide à l'organisation d'une vision d'ensemble proposant une réponse plus complexe que celle provenant d'un seul niveau d'analyse.

La vision d'un monde en interrelation vient ainsi modifier la pratique clinique où la séparation habituelle entre thérapie de l'enfant et thérapie de l'adulte est encore trop souvent la norme. L'approche thérapeutique EMDR, dans sa dimension intégrative avec la thérapie familiale systémique, aide à cette nouvelle vision. Le travail individuel sur une blessure personnelle peut alors s'inscrire dans un travail familial sur des relations traumatisées. L'intra ET l'inter ne sont plus à opposer mais à considérer comme deux éléments d'un même ensemble.

Il est temps maintenant de faire vivre le ET car il nous semble que la perception la plus complète de l'humain passe par la compréhension la plus large possible du soi et du système.

Les deux journées seront organisées autour de la présentation de concepts théoriques, de discussions avec les participants, de situations cliniques et d’exercices.

Michel SILVESTRE

Michel Silvestre, docteur en psychologie, est psychologue depuis 1978 (n°ADELI  : 13 93 2042 8), thérapeute familial et praticien EMDR, installé en cabinet libéral depuis 1999 et chargé de cours en psychologie au sein des universités d'Aix-Marseille et de Lorraine. Ancien externe du Mental Research Institute (M.R.I.) de Palo Alto, Californie, il anime des supervisions et formations en thérapie familiale et s'est formé à l'EMDR lors de la première formation faite en France à Aix-en-Provence en 1995. Il est membre fondateur de l'association EMDR France, superviseur et formateur EMDR Europe pour les enfants et les adolescents. Il est co-responsable pour l'Europe de la formation des futurs formateurs EMDR enfants et adolescents. Il est past-président de l'association EMDR France.